Tchad

Encadrement local :
Il n'existe pas encore d'accompagnateurs tchadiens expérimentés à l'image des maures ou des touaregs. Ici, nous écrivons les premières pages du tourisme tchadien et le caractère participatif est de mise pour la réussite de votre voyage. Les itinéraires sont connus et reconnus, mais l'organisation inhérente aux voyages sahariens peut parfois présenter quelques couacs (horaires des repas, lourdeur au démarrage  des journées, arrivée tardive au bivouac...).
Nous formons, avant et tout au long des saisons touristiques, des personnels à ces métiers "nouveaux" dans leur pays, merci de votre compréhension, ils débutent un peu dans le métier !
Nous vous proposons des vrais voyages et non des vacances au Tchad, donc pas d'exigence d'une prestation "tout compris". De votre engagement dépendra la réussite du voyage.

Transport terrestre :
Tous les transferts sont assurés dans des véhicules 4x4 dont la capacité peut varier de 4 à 6 passagers avec leurs bagages. Le mauvais état des pistes et l’absence de route rendent les transferts fastidieux, longs et difficiles ! Nous faisons appel à votre indulgence et vous prions de considérer que ces trajets sont les seules solutions pour découvrir des lieux exceptionnels !
N'oubliez jamais : en Afrique, on sait à peu près quand on part, mais on ne sait jamais à quelle heure on arrive. Cela fait partie intégrante du voyage et de ceux-ci particulièrement. Au Tchad, comme parfois ailleurs, la ponctualité n'est pas toujours respectée. Il faut le savoir et l'admettre. 
Et bien sûr, les pannes de voiture et crevaisons font partie intégrante de ce type de voyage ! Soyez patient…
Sur certains circuits, il est important de savoir que certaines étapes entre deux points d'intérêt peuvent être longues et essentiellement vécues depuis l'intérieur des véhicules. Tout au long du parcours des arrêts sont programmés pour que vous n'ayez pas le sentiment d'avoir roulé toute la journée.

Bivouac :
Quasiment toutes les nuits se déroulent en bivouac. Parfois à l’abri des véhicules ou d’un massif gréseux, le plus souvent dans des zones sablonneuses, les bivouacs ponctuent les étapes parfois longues. La précarité du confort et l’absence d’eau pour la toilette rendent les conditions parfois difficiles !
Les petites bêtes… Présence possible de scorpions et de serpents. La vigilance est de mise sans affolement : sacs fermés le soir, chaussures rentrées dans les sacs et taper ses chaussures avant de les remettre!
Nous mettons à votre disposition des matelas mousse que nous achetons sur place. 
Possibilité de louer une tente deux places au tarif forfaitaire de 30 € / séjour. Obligation de la réserver avant votre départ auprès de nos équipes (par mail ou par téléphone).
Les lieux de bivouacs sont choisis par les équipes locales ; toutefois, ces dernières n’interviennent jamais dans l’installation de celui-ci ! Nous vous demandons donc, de participer à l’installation du bivouac (déchargement des bagages, du matériel, montage de votre tente et installation de votre matelas) afin que le repas du soir ne soit pas trop tardif.

Repas :
Nourriture d’expédition à base de produits secs, conserves et produits frais, en fonction des possibilités de ravitaillement. Votre participation à l’élaboration du repas est vivement appréciée. Cela permet de ne pas perdre trop de temps dans la préparation du déjeuner ou du dîner. Repas pris à terre sur des nattes et matelas.
Vous pouvez apporter avec vous des barres de céréales ou compléments énergétiques en plus des dattes locales ou du "bidi", spécialité locale qui mêle dattes et arachides pilées.

Boissons :
Nous trouverons de l’eau potable en plusieurs points du circuit et votre guide vous informera de sa qualité. Toutefois il est impératif de traiter votre eau au "micropur" ou équivalent. Nous vous laissons le soin de traiter personnellement votre eau. Pour une optimisation de votre gestion de l'eau, vous pouvez prévoir deux gourdes dont la contenance est idéalement d'un litre.
L’eau, pour la boisson, ne vous sera jamais restreinte, en revanche, nous remercions chacun de n’en user que le minimum pour sa toilette.
Pendant votre séjour, vous pourrez peut-être acheter de l'eau minérale, des sodas. Ces boissons ne sont pas incluses dans le prix des circuits.

Budget et change :
Le franc CFA est la monnaie tchadienne. 1€ = 655,96 F CFA.
Prévoir entre 35 et 50 € pour les dépenses personnelles.

Décalage horaire :
En hiver, pas de décalage horaire avec la France.

Électricité :
Vous n'y aurez pas accès pendant votre séjour. 
Pour vos appareils photos, GPS, lampes de poches, etc. prévoyez l’autonomie de vos batteries ou piles. Ne comptez pas sur l’allume-cigare des 4x4 !

Climat :
Du nord au sud, le Tchad connaît un climat désertique, un climat intermédiaire sahélien et un climat tropical. Il y a deux saisons. La saison des pluies, qui s'étend de mai à octobre au sud, de juin à octobre au centre (et variable entre juillet et septembre au nord).
La saison sèche et "froide" s’étend d’octobre à mars-avril. Les choses se répartissent ainsi : juin-septembre, pluies (surtout au sud) et températures élevées (35° à plus de 50°C) ; celles-ci s’adoucissent ensuite un peu d’octobre à mars (21° à 35°C) avant de remonter ; nuits fraîches de mi-novembre à mi-mars ; probabilité de vents de sable en février et mars.
Environnement :
Notre souci est de respecter les hommes et la nature.

Les hommes :
Au cours de votre voyage, vous entrerez en contact avec les populations locales. Les Toubous n'ont pas le même caractère que leurs voisins Touareg ou Maures. D'un individualisme forcené, forgé par une vie aux conditions difficiles et des années de conflits armés, le premier rapport peut être abrupt mais soyez courtois et respectueux (en ne photographiant pas tout de suite par exemple) et doucement la relation s'installera dans le respect. Inversez les rôles : que diriez-vous à des touristes qui, descendant de leur car, photographient votre intimité, vos faits et gestes sans même vous avoir salué ? La courtoisie est de mise dans les rapports tant avec l’équipe qui vous accompagne qu’avec les gens que vous rencontrez.
Saluez-les et respectez le temps consacré aux salutations. Vous êtes en pays musulman, les lois de l'Islam préconisent aux personnes de sexe opposé de ne pas avoir de contact physique.
Par respect pour les populations, veillez à porter une tenue vestimentaire décente. Pas de short (hommes et femmes), tête couverte pour les femmes lorsque nous approchons des villages, pas de bras nus, pas de photo dans les lieux habités.

Photographies :
Il n’est pas d’usage de photographier les populations sans leur autorisation. Photographier quelqu’un à son insu, peut provoquer une grande discorde pouvant aller jusqu’à la confiscation ou destruction de votre appareil photo !
Pas de photo des zones militaires, aéroport, poste de police, prisons, lieux de culte, etc.
En revanche il n’y a pas de problème pour photographier la nature et les paysages.

La nature : 
L’environnement rencontré est exceptionnel mais fragile. Il serait triste de le transformer en dépôt d’ordures. Pour que le Sahara conserve sa pureté, il faut laisser le minimum de traces de votre passage. Aussi, veillez à ne rien jeter à la légère. Chaque soir au bivouac un grand sac poubelle est à votre disposition et une personne de l’équipe se charge d’en brûler le contenu. Notre astuce prévoir un petit sac plastique dans votre sac à dos pour rassembler vos déchets de la journée (mégots de cigarettes, lingettes, papier toilette…) que vous videz le soir dans le grand sac poubelle. 
De même, nous vous invitons à remporter avec vous les déchets polluants difficilement recyclables tels que piles, poches plastiques…
Certains de nos circuits permettent d’accéder à des sites préhistoriques jusqu’alors inaccessibles. Ce patrimoine multi-millénaire d’un grand intérêt et d’une extrême fragilité mérite d’être respecté : ne ramassez pas les pointes de flèches, bifaces et autres vestiges des temps anciens ! N'achetez pas ceux qui pourraient vous être proposés.

Divers :
Éviter de donner des cadeaux aux enfants ! Que ce soit des bonbons, des vêtements ou des stylos, ces présents encouragent la mendicité et favorisent donc l’analphabétisme (on ne peut pas attendre les touristes pour quémander et être à l'école en même temps).

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES


Passeport :
Pour les ressortissants français : Passeport valable 6 mois après la date de retour et revêtu du visa. Nous vous conseillons, lorsque vous voyagez, d’avoir en permanence sur vous les photocopies de vos papiers d’identité (en cas de perte ou de vol des originaux). 
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. 

Visa :
Visa obligatoire pour les ressortissants français. Coût du visa : 70 €. 
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade concernée.

Ambassade du Tchad en France
65, rue des Belles Feuilles, 75016 Paris
Métro : L.2  Porte Dauphine 
Tel : 01 45 53 36 75

Informations complémentaires :

Pour tous les voyages au Tchad : afin que soit établi le permis de circulation dans le pays, il faudra nous envoyer (si ce n’est pas déjà fait !) le scan de votre passeport ainsi que celui de votre visa.

Assurance : 
Les personnes, n'ayant pas souscrit une assurance annulation rapatriement auprès de Point-Voyages, devront fournir une attestation de leur assurance personnelle. Veillez à ce que le Tchad figure parmi les zones d'intervention de votre organisme d'assurance. 

FORMALITÉS DE SANTÉ


Vaccins obligatoires :
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (à faire dans un centre agréé). 
https://www.mesvaccins.net/web/news/9191-validite-a-vie-du-certificat-de-vaccination-contre-la-fievre-jaune-comment-faire-en-pratique

Prévention paludisme :
L'anophèle, moustique transmetteur du virus du paludisme, est essentiellement actif la nuit. La meilleure des préventions contre le paludisme est d'éviter de se faire piquer. L'utilisation de produits répulsifs et le port de vêtements longs sont donc recommandés. Dormir sous moustiquaire (ou sous tente) aussi. Mais vous pouvez également suivre un traitement anti-paludéen en demandant conseil à votre médecin traitant.

Autres risques :
Nous sollicitons votre vigilance sur l’hygiène, qui doit être une préoccupation permanente, pour éviter la turista, mais aussi pour éviter des infections plus préoccupantes. Nous vous conseillons vivement de laver ou désinfecter vos mains avant de manger.
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • [KEY_COMPARE_SELECTION_FULL]
    https://www.another-trip.fr/fr/compare/
    Inscription à la News lett'HER
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alertée de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Another Trip
    false
    Nous contacter